Hector Mahau devient membre d’honneur de l’APFJS

par Jean Lafleur et Michel Salmon
 
Depuis 67 ans, le Carolo d’origine Hector Mahau participe à la grande aventure de la presse sportive francophone. Il est donc normal qu’en ce début novembre, l’APFJS fasse de celui qui vient de fêter ses 90 ans son membre d’honneur. Car Hector était encore jusqu’ici membre du Comité directeur de notre association.
Dès 1947 il couvre d’abord à « Les Sports » le cyclisme sous la conduite d’Alban Collignon avec comme coéquipiers Théo Mathy et René Jacobs, qui allait devenir le chef de la rubrique et surtout l’ami fidèle d’Hector avec qui il signa de nombreux tomes de l’annuaire « Vélo ». Qu’il double d’ailleurs bientôt de l’annuaire du « Jeu de Balle », ou de la « Marche », témoignant là de ses incroyables facultés d’archiviste sportif, un des plus fameux en Wallonie. A l’époque, Hector fait souvent les trajets quotidiens entre Charleroi et Bruxelles à vélo… ! Après quelques années (et la couverture de la fameuse « course de la Paix », pendant communiste du Tour de France) « Heketor » comme on le surnomme toujours, marié entre-temps à une Gembloutoise, entre au « Rappel » où le responsable sportif est Armand Deroissart. Anecdote : habitant Gembloux, il préfère alors le « Rappel » carolo au « Vers l’Avenir » namurois parce que, paraît-il, c’est plus proche pour lui qui ne conduit pas !  Mystère… Il vit les avatars de la gazette carolo sous la direction de Jean Valschaerts et de l’insupportable rédac’chef Pol Vandromme, au gré des pérégrinations de ce journal imprimé après Charleroi à Bruxelles (DH), Roubaix (Nord-Eclair), de nouveau Bruxelles (La Cité) et enfin Namur (Vers l’Avenir). Namur où Hector finit d’ailleurs par élire domicile définitivement, avec sa famille entre-temps éprouvée par la perte tragique d’un bambin.
Du côté de l’association de la presse sportive (APBJS), Hector est le secrétaire de la section Hainaut-Namur dès 1961 presque jusqu’à la création de l’APFJS et la fin des sections. Soit près de quarante ans de secrétariat, une autre performance. Avec par exemple en 1986 la rédaction d’une plaquette pour les 60 ans de la section Hainaut-Namur, où il ne parlait quasiment pas de lui, par modestie naturelle, une autre de ses principales qualités. Une édition dont les photos ci-dessous sont extraites.

Hector Mahau (au centre) et ses amis Georges Bailly et François Deulin lors d’une réunion à Charleroi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :